9 erreurs à ne pas commettre sur les réseaux sociaux

Internet a permis de redistribuer les cartes. Internet donne la possibilité aux petits que l’on aurait jamais vus d’exister. Ceux qui réussissent sur les réseaux sociaux sont ceux qui ont compris la mécanique. 

Si vous souhaitez lancer ou faire fructifier un business. Internet vous offre une vitrine illimitée de consommateurs et donc de futurs clients quelle que soit la géographie. Pourquoi ne pas en profiter ?

Aujourd’hui, je vous parle des 9 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux.

  1. Démarrer sans stratégie

La première erreur est de commencer sans stratégie. Souvent, les entreprises ouvrir un compte IG parce qu’ils ont pris conscience que c’est casi indispensable selon son secteur d’activité d’être sur les réseaux sociaux. ALORS OUI. Mais pas n’importe comment.

Sans stratégie, sans objectif précis (c’est-à-dire chiffré et limité dans le temps), sans analyse précise de votre cible et sans un calendrier éditorial, il est impossible de bien communiquer sur les réseaux sociaux.

Avant de partir la tête dans le guidon, réfléchissez et établissez un plan de bataille !

Vous devez savoir à qui vous allez communiquer, quel sera votre message principal, quelles sont les valeurs que vous souhaitez partager. 

Selon les chiffres : 53% des entreprises utilisent actuellement les médias sociaux pour développer leur clientèle et 90% d’entre elles ont une stratégie.

  1. Ne pas interagir avec sa communauté

Dans réseaux sociaux, il y a le mot social ! Les gens viennent sur les réseaux pour trouver du lien social premièrement ! Vous ne pouvez pas être sur les réseaux sociaux sans créer un lien même s’il est virtuel avec les personnes qui vous suivent. Les gens ne viennent pas sur les réseaux sociaux pour voir uniquement votre packaging, vos plats… 

N’oubliez pas d’apporter de l’humain dans vos publications. Une bonne idée serait de mettre votre produit en scène. Organisez des séances photos.

  • Si vous vendez des produits capillaires, mettez en scène une personne qui utilise votre produit. Ainsi, le consommateur verra le produit en action mais aussi il pourra visualiser la texture, la couleur…
  • Si vous possédez une location saisonnière : mettez en scène des voyageurs qui profitent de l’espace, partagez des avis, parlez de vos prestations…

Et notez qu’il ne s’agit pas de vous mais de ce que vos prospects veulent.

Alors utilisez l’outil sondage, questions pour les cibler votre contenu et interagir encore plus.

  1. Proposer un seul type de contenu

Pourquoi ? Parce qu’en postant du contenu différent cela permet de : 

  • varier vos publications et, surtout, d’offrir des contenus appropriés selon le public que vous souhaitez atteindre.
  • vous pourrez peut-être inciter vos visiteurs à partager davantage votre contenu. Car je rappelle cela permet à votre compte d’être connu par de nouvelles personnes.

Voici quelques idées : quotes, interview, débat, jeu concours. 

N’hésitez pas à faire des post animé avec des éléments qui bougent… il faut savoir que la vidéo est un format qui génère plus d’interactions.

Si vous souhaitez vous perfectionner, sachez que le Campus Think Like A Woman vous permettra d’avoir des séances de coaching avec des pro : community management, infographie afin d’avoir les bonnes recommandations pour des visuels impactants. 

  1. Se focaliser sur le nombre d’abonnés plutôt que sur la qualité.

C’est souvent ce que j’entends : “je veux 10k de followers.” 

N.B : le k désigne le chiffre 1 000. 10 k = 10 000.

Ok… vous voulez 10k mais pourquoi ? Est-ce que le fait d’avoir autant d’abonné s’inscrit dans votre business plan ? Ou est-ce simplement un moyen de flatter votre ego ?

Avoir 10k ne signifie pas que vous avez de l’engagement. L’engagement ce sont l’ensemble des actions qui poussent les gens à échanger, à venir vous rencontrer, à acheter n’importe quel produit que vous allez vendre. Parce qu’ils apprécient votre contenu, que vous avez de l’autorité et que vous avez su créer un lien de confiance.

Que souhaitez-vous réellement ? 10k de figurants ou 1 000 personnes qui achètent tous les mois ? 

Voici une citation de Kevin Kelly, l’homme d’affaire aux multiples facettes :

“ Pour être un créateur à succès et pour gagner sa vie en tant qu’artisan, photographe, musicien, designer, auteur, animateur, créateur d’applications, entrepreneur ou inventeur, vous n’avez besoin que de milliers de vrais fans.” 

Si vous souhaitez lire l’intégralité de la citation et avoir ces précieux conseils : https://kk.org/thetechnium/1000-true-fans/

Dans un prochain épisode, je vous parlerais du côté positif de perdre des abonnés. Parce que oui ça l’est parfois ! 

  1. Manquer de régularité et ne pas prendre en compte les meilleurs jours/heures de publication

Pour bien communiquer sur les réseaux sociaux, il est important de déterminer la fréquence de vos publications et les bons moments pour publier. 

Publier régulièrement sur les réseaux sociaux instaure une routine avec vos abonnés qui vous voient chaque jour au travers de vos post, story…

Mais soyons sincère, il n’y a pas ici de recette miracle, de feuille de route pour tous. Cela dépendra de votre marché et de votre cible. La seule solution pour vous est donc de tester des choses et d’analyser vos statistiques pour affiner votre fréquence et vos jours/heures de publications sur les réseaux sociaux.

Pour vous donner un exemple le compte officiel de Think Like A Woman a eu un an en juillet 2020. En 1an nous avons +6k de followers soit une moyenne de 400 followers par mois. 

C’est un bon chiffre, mais nous sommes constamment en quête d’amélioration pour comprendre notre communauté.

Je répète : il ne s’agit pas de nous, mais de VOS FOLLOWERS.

  1. Faire des fautes d’orthographe ou de syntaxe 

Cela pourra peut-être paraître évident pour certains, mais je souhaite le dire.

Alors oui, une coquille de temps en temps ça peut arriver sur les comptes personnels. Surtout, s’il y a déjà plusieurs story à la suite et que cela serait très contraignant de tout effacer pour reposter. 

Mais pour les comptes professionnels, l’orthographe doit être irréprochable.

Ça nous arrive sur Think Like A Womann, mais dès que nous en prenons connaissance, nous supprimons le post et le remplaçons avec la bonne orthographe.

Pourquoi ? 

  • Pour le côté pro. Un futur client, prospect arrive sur votre page et tombe sur des fautes ce n’est pas le meilleur premier contact du monde avouons-le !
  • Parce que bon nombre de personnes s’interdisent de reposter des post qui contiennent des fautes d’orthographe.

 Et notre but étant de satisfaire notre communauté avec des post inspirants et pro donc nous nous attelons à la tâche.

  1. Ne pas adapter son contenu à la plateforme

Chaque réseau social a ses propres caractéristiques, utilisateurs, objectifs et usages.

« La même personne n’aura pas les mêmes attentes sur Facebook, Twitter ou LinkedIn » (Ludovic Salenne – CEO @SLNWeb )

Même si vous souhaitez promouvoir le même produit dans tous vos comptes, ce n’est pas une bonne idée que de communiquer de la même façon. Puisqu’une certaine partie de votre public peut vous suivre sur plusieurs réseaux sociaux, la charte éditoriale n’est pas la même d’un canal à l’autre.

Pour vous aider, vous pouvez retrouver sur le site du campus Think Like A Woman un e-book qui présente l’infographie qui résume chacun des RS : FB, IG,TW… 

  1. Ne pas suivre ses publications

Vous ne pouvez pas poster sur les réseaux sociaux et ne pas analyser vos post ! À chaque début de mois, vous devez prendre le temps d’analyser post par post les statistiques. 

Vous pourrez ainsi définir quel est le contenu qui a le plus plu, celui qui en revanche à fait un flop et pourquoi selon vous. Vous pourrez voir votre évolution. 

Et comparer à terme d’années en années vos statistiques et affiner si besoin.

9. Tout faire manuellement.

Publier toutes vos publications manuellement prend un certain temps. De nos jours, il existe de nombreux programmes, de sites web, applications qui vous permettent de tout gérer sur une seule page. Vous pouvez planifier des posts, des messages et faire face aux engagements. 

MAIS sachez que : moins de 5 % des contenus publiés sur vos réseaux sociaux doivent être faits par un robot. 

L’automatisation de sa présence doit être exceptionnelle. Par exemple, Twitter tend à perdre en intérêt à cause des robots qui publient de plus en plus les mêmes flux RSS.

Attention, ces robots peuvent être utiles pour toucher à l’international à cause du décalage horaire ou pour publier la nuit, ce qui est indispensable pour certaines entreprises.

Par exemple Think Like A Woman  programme les quotes, les épisodes de podcast, et les articles de blog. Ce qui nous permet de nous dégager du temps pour gérer le Campus et d’autres tâches chronophages. Sans compter que durant les vacances d’août, cette méthode se révèle être très intéressante.

Pour résumé voici les  9 erreurs à ne pas commettre sur les RS :

  • Démarrer sans stratégie
  • Ne pas interagir avec sa communauté
  • Proposer un seul type de contenu
  • Se focaliser sur le nombre d’abonné plutôt que la qualité
  • manquer de régularité et ne pas prendre en compte les meilleurs jours/heures de publication
  • Faire des fautes d’orthographe ou de syntaxe
  • Ne pas adapter son contenu à la plate forme
  • Ne pas suivre ses publications
  • Tout faire manuellement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.