COMMENT GÉRER SES FINANCES PERSONNELLES

I – L’IMPORTANCE DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

Quand on parle de chiffres ou de rentabilité dans le cadre d’un business, le premier réflexe est de penser aux ventes. Certe c’est un élément qui est très important car c’est le nerf de la guerre, cependant on a souvent tendance, à tort, à négliger la partie coûts.

Il est pourtant primordial d’avoir une vision détaillée de ses coûts et de leur ventilation par produits ou par activité. 

Je ne parle pas de réaliser un compte de résultat ou un bilan comme on le fait en comptabilité générale.

D’ailleurs, j’en profite d’ailleurs pour faire une aparté afin d’expliquer rapidement la différence entre comptabilité générale et comptabilité analytique.

D’un côté on a la comptabilité générale qui est un outil d’information qui présente les entrées et sorties  d’argent sur une période précise passée. c’est un document qui est règlementé et obligatoire pour toutes entreprises.

D’un autre côté on a la comptabilité analytique qui est un outil d’analyse qui aide à la prise de décision. Cela permet d’auditer son business et de mesurer sa performance. 

Je dis souvent que le pilotage financier c’est faire parler les chiffres, le langage business.

Evidemment on ne va pas pousser l’analytique autant qu’une entreprise industrielle le ferait mais ça reste important de l’adapter à son business, et on va voir pourquoi.

II – CELA PERMET DE SAVOIR OÙ ON VA

Lorsqu’on est porteur de projet et qu’on travaille son business model, on va faire des prévisions en terme de CA, de dépenses, de stratégie de développement et j’en passe..

Ainsi une fois qu’on a lancé son activité, on a de quoi mesurer sa performance en comparant son prévisionnel avec son réalisé.

Notre réactivité sera donc beaucoup plus rapide en cas de dérive. Et cela évite d’aller droit dans le mur sans même s’en rendre compte.

Pour mesurer sa performance il faut mettre en place ce qu’on appelle des KPI en anglais cela signifie:  Key performance indicator ou en français: indicateurs clés de performance.

Prenons un exemple pour rendre cela plus concret: imaginons que tu aies une boutique en ligne de prêt à porter. trois des KPI indispensables que tu dois suivre sont:

  • Ton panier moyen → qui est le total de ton CA divisé par le nombre total de commande sur une même période. L’objectif sera de travailler stratégiquement pour augmenter la valeur du panier.
  • Le coût d’acquisition d’un client: qui est le coût d’une campagne marketing divisé par le nombre de conversion suite à cette campagne. ce KPI est assez difficil à mesurer parfois mais tellement important cela permet de ne pas jeter son argent dans des pubs FB et insta inefficaces.
  • Le taux de retour et de remboursement: qui est le nombre d’articles retournés divisé par le nombre d’article vendus. Un taux d retour élevé est une alerte sur la qualité des produits que tu vends. tu peux ainsi rectifier le tire soit en changeant de fournisseur soit en adaptant le prix à la qualité du produit (prix Zara vs prix primark).

III – PERMET D’IDENTIFIER LES DÉPENSES INUTILES ET LES RÉDUIRE

Grâce à un pilotage financier de son business on peut identifier les dépenses inutiles et les réduire.

Ce point rejoint ce que je disais lors du podcast sur le budget. En effet, avoir une visibilité sur sa trésorerie permet d’identifier de façon anticipé les dépenses à régler. 

Ainsi si certaines vous semble anormalement élevées ou voir inutiles vous pourrez prendre les décisions adéquats pour les réduire ou les supprimer.

IV – PERMET DE VENDRE AU BON PRIX

Cela permet également de vendre au bon prix, car il est important d’y intégrer les coûts totaux d’acquisition ou de production de ce même produit. C’est ce qu’on appelle le coût de revient.

Je reprends l’exemple de ma boutique en ligne de prêt à porter, ce serait une erreur de ne prendre en compte uniquement le coût d’achat au fournisseur pour y ajouter une marge.

On oubli ainsi toute la partie coûts indirect tel que les coûts liés à la création et à la maintenance du site internet, les coûts marketing pour vendre son produit, mais également les coûts directs comme par exemple les coûts d’emballage ou les coûts de transport.

V – PERMET DE GÉRER SA TRÉSORERIE

Assurer une gestion financière de son business permet également de gérer correctement sa trésorerie. Il est important d’anticiper le décalage de trésorerie (entre les paiement aux fournisseurs et le CA), pour ne pas avoir de difficultés à payer ses fournisseurs.

Vous l’aurez compris La gestion financière de son business est tout aussi importante que toute la partie marketing qui permet de vendre.

Je vous l’accorde la stratégie financière est beaucoup moins sexy que le marketing mais ce n’est pas à négliger.

Comme on dit entre financiers, derrière chaque business à succès se cache un bon contrôleur de gestion et un bon comptable, ahah !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.