Mon corps et les réseaux sociaux

“On ne naît pas avec des complexes” 

Voici une phrase qui prend tout son sens pour moi. 

On apprend à avoir des complexes de part les remarques, les critiques… Au travers de la publicité et de cette société qui néglige la représentation de chacun. 

Ces dernières années, avec l’essor des différents réseaux sociaux, il est devenu de plus en plus difficile d’accepter son corps. Je pense notamment à instagram qui est un réseau social où sont postées des photos. Tout le monde est concerné, les normes de société touchant chaque personne.

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie aujourd’hui. Nous sommes de plus en plus exposées à la comparaison et aux complexes ; de plus en plus tôt, et malheureusement de plus en plus jeune.

Selon les statistiques de Global web index en 2018 

“nous passons en moyenne 2 heures et 22 minutes par jour et par personne sur les réseaux sociaux. L’équivalence du temps passé dans une vie, avec uniquement instagram, est de 8 mois.”

Ces réseaux sociaux regorgent de photos de personnes qui affichent des physiques inatteignables pour la plupart des gens. Une perfection qui favorise l’apparition des complexes. 

Le premier conseil que je pourrais vous donner en matière de réseaux sociaux c’est : de prendre du recul et de relativiser. Sur instagram, il ne s’agit en fin de compte, que de photos que nous scrollons à longueur de journée. Elles ont très bien pu être retouchées grâce à des applications très faciles d’accès et gratuites. Et pour d’autres (celles de nos stars adorées) retouchées grâce à la chirurgie esthétique. Elle ne reflète donc pas la réalité d’un vrai corps qui vit et qui évolue. 

On a tendance à oublier, que chaque personne a sa propre morphologie. Vouloir ressembler à tout prix à une personne nous déconnecte bien souvent de la réalité de notre corps. 

Cette fille “bien foutue” que vous voyez sur les réseaux a peut-être déjà une morphologie naturelle qui dessine une taille fine et des hanches développés. Ce n’est peut-être pas votre cas. Alors quel que soit le nombre de squats que vous ferez ; le résultat ne sera jamais le même.

Mais qu’en est-il de notre propre part de responsabilité ? Avouez-le, souvent on s’abonne à des personnes auxquels nous rêvons inconsciemment de ressembler : star de l’industrie musicale, influenceurs aux millions d’abonnés, fitness girl aux mensurations “parfaites POUR NOUS”…. Est ce qu’on a réellement conscience qu’on a une part de responsabilité dans l’augmentation de nos complexes ?

Pour moi, comme pour tout, il faut savoir faire la part des choses. On peut faire le choix de suivre certaines personnes, sans pour autant les placer comme étant des référence vis-à- vis de nous. On a aussi le choix, de choisir et de voir ce qui nous intéresse au quotidien. Car finalement l’algorithme instagram nous propose du contenu en fonction de nos likes et de nos consultations. En tant que community manager je peux vous le dire. 

Pour ceux qui ne connaissent pas ce métier. Le community manager, CM pour les habitués, c’est un métier qui consiste à animer et à fédérer des communautés web pour le compte d’une entreprise ou d’une marque. Pour faire simple, c’est le porte-parole, la personne qui gère les réseaux sociaux d’une marque ou d’une société. 

Et le rôle le plus important d’un community manager c’est la gestion de l’image et de la notoriété de l’entreprise ou de la marque sur le web. 

Pour cela, il va essayer de développer au maximum sa communauté, en alimentant en information ces réseaux sociaux et en suscitant le débat et l’échange d’expériences entre les membres de la marque qu’il gère.

Cela passe aussi par de la sponsorisation. Ces publications qui font la promotion d’offres ou d’entreprises que vous voyez souvent apparaître sur instagram entre deux publications ou en story. 

C’est donc le community manager qui les crées. Bien sûr, afin que l’opération de sponsorisation soit bénéfique à la marque. On étudie au préalable la communauté (l’âge, le sexe, le département) et on budgétise des publications clé qui apparaîtront sur le fil d’actualité des personnes ciblées. 

Sachez qu’avec instagram, c’est exactement le même procédé sauf que ce n’est pas budgétisé.  Ce sont vos informations qui sont enregistrées au quotidien, qu’ instagram va analyser pour ensuite vous proposer du contenu qui vous correspond. Donc si vous consultez souvent des pages de cuisine “healthy” (*sain) par exemple… instagram vous proposera du contenu de ce type. Pareil pour les comptes fitness,  mode, puériculture etc…

Il est important que vous vous rappeliez, que la confiance en soi joue un rôle clé dans votre amour-propre. Mais aussi dans le rapport que vous entretenez avec votre corps. Aimez-vous d’abord avant d’aimer ce que vous voyez sur les réseaux sociaux. Et sachez, que ces personnes que vous aimez sont-elles aussi sujettes aux complexes, car c’est finalement un sentiment humain. 

En résumé voici les 3 recommandations qui vous permettront de vous libérer de vos complexes :

1/ de prendre du recul et de relativiser. La réalité des réseaux sociaux ne doit pas être la vôtre !

2/ Prenez vos responsabilités sur les réseaux sociaux en suivant des personnes qui vous ressemblent et vous inspirent

3/ Travaillez la confiance en soi afin de stimuler son amour-propre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.