Être mère sans s’oublier en tant que femme

Coucou les filles, je suis Cindy plus connue sous le nom de @Sunkiss sur les réseaux sociaux.

Le premier thème que l’on va aborder ensemble est la parentalité. Il est vrai que je suis en plein dedans étant maman de deux petits garçons un qui a eu 3 ans et un de 1 mois et demi.

Je vais vous parler de mon expérience et vous dévoiler les petites astuces que j’ai mis en place pour réussir à appréhender de façon la plus positive et sereine possible ce nouveau rôle de Maman.

La première problématique qu’on va aborder ensemble c’est celle de combiner sa vie de jeune mère qui ne veut rien rater de l’évolution de ses enfants, à sa vie de femme.

La question est: comment ne pas se perdre dans notre rôle de mère et oublier la femme qu’on est ou qu’on rêvait d’être ?

SE DONNER LE TEMPS

On entend souvent les gens dire qu’une fois qu’on est mère il y a beaucoup de choses qu’on ne peut plus faire, à les écouter devenir mère c’est mettre ses rêves de jeune femme de côté. 

Ces propos sont vraiment à nuancer, évidemment juste après son accouchement on n’ira pas faire la bringue jusqu’à 5h du matin. C’est une réalité: on est extrêmement fatiguée, les nuits courtes et les hormones en pagailles n’arrangent rien, mais c’est normal! Il faut se donner le temps de trouver son rythme avec son bébé, accepter que ses habitudes soient chamboulées. Après tout mettre un enfant au monde c’est le plus beau combat qu’on peut mener! Pour reprendre la citation de Paul Carvel: “vivre la naissance d’un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle.” Donc il faut prendre le temps de s’en remettre.

si je prends mon exemple: lors de mon premier accouchement j’avais tellement entendu dire qu’être mère c’est se sacrifier, se faire passer en second plan et s’oublier, que je voulais me prouver rapidement que j’étais toujours la même;

J’ai voulu aller acheter les décorations de noël avec ma mère et bébé alors que ça faisait à peine un jour que j’étais rentré de l’hôpital. Sans grandes surprises une fois sur place j’ai fait une crise de panique car j’avais l’impression que bébé était oppressé dans son cosy et qu’il y avait trop de monde qui passait près de la poussette! On est donc reparti aussi vite qu’on est arrivé! J’avais aussi l’impression que dormir plusieurs heures dans la journée, ne pas me coiffer ou ne pas me maquiller c’était donner raison à tout ces gens, c’était me négliger, m’oublier.

Ce qu’il faut comprendre là c’est qu’il faut être indulgent avec soi même et se donner du temps, cela ne signifie pas qu’on s’oubli. Et puis on ne le répétera jamais assez ne vous comparez pas aux autres encore moins aux mamans/femmes parfaites que vous voyez sur les réseaux ça ne fera que nourrir votre culpabilité. chacune son rythme!

METTRE EN PLACE UNE ACTIVITÉ POUR SOI

Une fois qu’on s’est remise de l’accouchement et qu’on a trouvé son rythme avec bébé c’est là qu’il est important de ne pas s’oublier en tant que femme.

Pourquoi ne pas commencer une activité sans bébé sans conjoint juste nous. Cela peut être une séance de massage en institut ou une sortie de temps en temps entre copines. bref vous l’aurez compris quelque chose qui vous fait déposer la casquette de “maman” le temps de cette activité pour ne penser qu’à vous !

Ces petits moments qui peuvent paraître anodins vous permettront de ne pas vous sentir oppressées par toute la responsabilité que cela représente d’être mère; et oui sans coupures on peut vite se sentir sous l’eau.

S’ACCEPTER

En tant que femme nous avons souvent tendance à être dur envers nous même. S’accepter, chérir son corp, encore plus après une grossesse, peut être très compliqué, mais pourquoi ne pas le voir sous un autre angle? nous sommes des héroïnes ! un gynécologue a dit un jour dans babyboom: « Une femme qui accouche c’est une femme qui met le pied dans la tombe. » Et oui c’est une épreuve physique et psychologique indescriptible et notre corp change pour accueillir un petit être humain: de mon point de vue cela nous rends encore plus femme, cela nous rend incroyablement fortes !

Et si vraiment les kilos en trop dû à la grossesse sont un vrai blocage transformez ce complexe en motivation pour vous sentir bien dans votre peau. Car oui tout est possible avec de la motivation et une bonne organisation donc fixez vous un objectif qui peut être de se remettre au sport ou d’avoir une meilleur hygiène alimentaire: d’une cela vous permettra de ne pas penser uniquement à ce nouveau rôle de maman et deux de vous sentir bien dans votre peau.

SE FIXER DES OBJECTIFS

Se fixer des objectifs peut être une vrai source de motivation; attention je parle d’objectifs réalisables. Au premier abord on peut se demander où est le rapport mais je vous assure me fixer un objectif m’a aidé à penser à autre chose et sans le savoir cela m’a aussi beaucoup aidé dans mon rôle de mère.

Pour ma part j’avais deux objectifs à l’arrivé de mon aîné, le premier était de perdre les 25 kilos que j’avais pris durant ma grossesse et j’y suis arrivé en 10 mois avec de la détermination et beaucoup d’organisation car justement je voulais recommencer à m’habiller comme j’aime et me sentir bien et séduisante.

Mon deuxième objectif était de concrétiser un de mes projets qui étaient de lancer ma boutique en ligne de prêt à porter pour femmes. Si en me lançant ce défi beaucoup ne comprenaient pas le timing,  de mon côté je sentais que j’en avais besoin. Grâce à cela je n’étais pas focalisé uniquement sur mon fils sa santé et tous les dangers auxquels il peut être exposé dans ce monde et je vous promet que cela m’a évité des angoisses démesurées. 

En menant à bien ce projet j’étais fière de pouvoir allier mon rôle de maman et d’entrepreneur: un bel exemple pour mon fils.

Alors les filles lancez vous des défis il n’y a pas mieux pour se rebooster et se sentir plus forte et femme que jamais. Mettez en place une stratégie pour les relever haut la main, pour ça votre meilleure amie sera l’organisation.

L’ORGANISATION

Dans la vie tout est question d’organisation, pour y voir claire il n’y pas mieux. Sans cela on laisse place à la procrastination. 

Vous savez quand on se dit qu’on a le temps de faire quelque chose on finit par ne jamais le faire car on a de cesse de le remettre à demain; et bien cela est pire quand on est maman.

En conclusion les filles je dirais qu’il ne faut pas mettre en opposition la notion de “maman” et de “femme”, il n’y a pas de choix à faire selon moi.

il faut souffler un bon coup et relativiser. Avec une bonne dose de recul, de confiance en soi et d’empathie pour soi-même. La maternité, c’est un long chemin unique et propre à chaque femmes donc ménagez-vous c’est dans la longueur que tout se joue. Fixez-vous des objectifs oui mais des objectifs raisonnables et n’hésitez pas à réviser les timings si besoin, cela n’est pas signe d’échec mais bien au contraire un signe de lucidité. L’idée, c’est d’avancer: un pas après l’autre pour atteindre le sommet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.