Comment identifier le manque de confiance en soi

Pour mieux répondre à cette question je me suis aidée du livre Isabelle Filliozat intitulé: “fais-toi confiance”.

Êtes-vous de ceux qui tremblent intérieurement sans rien laisser paraître ou au contraire de ceux qui s’effacent en rougissant ? Êtes-vous de celles qui savent décider ou qui hésitent sans fin entre deux paires de chaussures ? 

Mes expériences m’ont montré qu’il pouvait exister de multiples facette de la confiance en soi. Insécurité profonde, crainte de ne pas être à la hauteur, sentiment de pas pouvoir être aimé, certitude de ne pas être intéressant, nos souffrances sont souvent diverses comme leurs causes. Selon Isabelle Filliozat, l’enfance mais aussi certains évènements ou situations du présent jouent leur rôle. Dans cet épisode, nous verrons ce qu’il est possible de faire pour se construire une solidité intérieur, croire en ses capacités, gagner en assurance et ouvertures aux autres. L’idée est de vous permettre de trouver des pistes pour restaurer votre assurance, améliorer votre image et acquérir de nouvelles compétences sociales.

Selon la psychologue Isabelle Filliozat le manque de confiance s’explique par un principal facteur : 

  • la soumission.

Cette dernière va se manifester par la manière dont on se place par rapport aux autres. En gros, elle interprète la soumission comme étant une preuve que l’on manque de confiance en nous. Perdre ses moyens, avoir un trou de mémoire, les pensées qui se paralysent sont des manifestations d’adaptations où votre cerveau perçoit un danger ou interprète la situation comme nécessitant votre soumission.

Et Quand ces automatismes se répètent de manière abusive ou font partie de votre personnalité c’est à ce moment la que l’on parle de manque de confiance en soi. 

La confiance en soi c’est de tolérer en soi une certaine dose de peur et d’insécurité. 

Un enfant ne naît pas avec un manque de confiance. Si les réactions de soumission et de peur sont génétiquement programmées, elles ne deviennent une habitude, voir un trait de caractère que lorsque l’enfant a appris à avoir peur de certaines situations. Son cerveau déclenche alors les phénomènes physiologiques et psychologiques appropriés à ce qu’il interprète comme ressemblant à la situation traumatique du passé”.

C’est pour cela qu’elle souligne l’importance si vous êtes parent de laisser vos enfants exprimer leur colère, libérer leur émotion afin d’aller de l’avant. 

Comme l’explique l’auteur du livre fais-toi confiance le manque de confiance en soi à des origines variées. Il s’agit d’un comportement adaptatif face à un environnement, une situation. Certaines blessures sont évidentes comme des souffrances liés à l’enfance, des insultes subis à l’école, messages dévalorisants de nos parents mais d’autres peuvent être plus subtile.

Identifiez la source de l’humiliation est déjà un pas pour en guérir. Comprendre aide à relativiser et surtout à voir que tout ne vient pas de soi. Eh oui la confiance en soi vous l’aurez compris ne dépend pas que de nous, elle peut être bousculée par un événement traumatique. 

Le manque de confiance en soi est proportionnel à l’absence de pouvoir sur soi. 

Comment guérir du manque de confiance en soi ?

Pour commencer, essayez de trouver d’où peut venir votre manque de confiance vous grâce à  l’exercice que suggère Isabelle Filliozat: 

Cet exercice va vous permettre de savoir si vous avez le profil ou non de quelqu’un qui manque de confiance en elle. 

Prenez une feuille et posez-vous les questions suivantes auxquelles vous répondrez par un OUI ou par un NON. 

  • J’ai peur que les autres ne m’aiment pas 
  • Je ne supporte pas le rejet 
  • J’ai peur du regard des autres, de leur jugement 
  • J’ai peur du conflit 
  • Je n’ai pas les compétences requises
  • Je me suis peut-être trompé
  • J’ai tendance à suivre l’avis des autres, je n’ai pas d’idées propres 
  • Je ne sais pas ce que je veux 
  • J’hésites tout le temps 
  • Je suis incapable de choisir
  • Je ne vais pas y arriver 
  • Je suis isolé 
  • Je me trouve nul, moche, sans intérêt 
  • Je suis timide, je n’ose pas parler aux autres. 
  • Je ne suis pas à mon aise dans un cocktail 
  • Je ne sais pas quoi dire dans les conversations 
  • Je ne m’aime pas… 

Si vos réponses sont majoritairement OUI vous connaissez les points sur lesquels vous devez vous améliorer pour gagner en confiance.

N’hésitez pas à écoutez le podcast afin de pouvoir poursuivre avec d’autres exercices et trouvez d’où vient votre manque de confiance.

Le plus important c’est de comprendre qu’en guérissant vos blessures, vous récupérez du pouvoir sur vous même. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.